LexOccultum – Lex Libris

LexOccultum – Lex Libris

237 000 signes

Arkhane Asylum a choisi de me faire confiance pour traduire un important chapitre (« le Monde ») de l’ouvrage Lex Libris du jeu LexOccultum. Ce jeu de rôle se déroule dans l’Europe du XVIIIe siècle, où les légendes, le surnaturel et les sociétés secrètes prennent vie.
Le chapitre en question couvre l’histoire de l’Europe selon le point de vue d’une personne du XVIIIe, mêlée donc d’histoire biblique et de faits historiques. Une sorte de manuel d’histoire et géographie teinté de religion et mysticisme couvrant de la genèse à l’époque « actuelle », non sans expliquer en grands détails comment va se dérouler l’Apocalypse, supposée imminente.
Les difficultés étaient multiples, mais très stimulantes : rendre l’histoire biblique appréciable et fluide à lire, retranscrire une certaine ambiance tant dans les descriptions que dans les brefs passages romancés, faire de multiples recherches sur l’Europe et son histoire afin d’être certains qu’il n’y avait pas d’erreur ou de faux sens dans la version anglaise. En effet, comme pour Mutant : année zéro, la version originale de cet ouvrage était en suédois, j’ai eu à travailler sur la traduction anglaise, parfois approximative, parfois ne faisant pas sens.
En conclusion, un texte très intéressant et enrichissant qui, je l’espère, plaira aux lecteurs en plus d’être didactique.

Il y a de nombreuses « vérités » au sujet des ténèbres et de l’occulte. D’innombrables prophéties, des textes, des volumes entiers exposent l’irréel et le bizarre, des phénomènes qui parviennent à percer les limites de notre réalité, laissant derrière elles des âmes déchirées et des esprits ravagés. Mais l’on ne trouve que peu d’œuvres qui couvrent l’entièreté du sujet et la véracité des sources doit toujours être remise en question. Bien souvent, on trouve de minces fragments d’un plus grand mystère ou d’une conspiration à plus grande échelle.
Les « vérités » qui nous parviennent ont été enterrées pendant des millénaires, drapées d’obscurité. Nous ne connaissons que des faits construits sur des dogmes, institutions, sciences, rituels, assemblées et Dieu sait quoi d’autre. Certains de ces principes fondamentaux sont tellement ancrés, tant considérés comme la vérité que la simple idée qu’ils pourraient être remis en question amènerait mort et destruction.
Les conspirations font rage en secret, des assemblées se réunissent dans de sombres alcôves, des savoirs sont échangés et des occultistes creusent au plus profond des mystères pour en percer les secrets.
Ceci est le crépuscule des dieux. Bienvenue dans LexOccultum.

Paris
Les salons noyés dans le parfum
Paris est le joyau de l’Europe : la cité des cités. Mode, architecture, idées et Lumières sont les fondements de la ville. La plupart des penseurs modernes européens vivent là, à tenter de se faire un nom. Alors que le peuple vit dans la pauvreté, les nobles, riches marchands, philosophes et explorateurs se gorgent de luxe et de décadence. Ils ne se refusent rien et tout peut s’acheter, en argent ou en faveur.
Comme toutes les grandes villes d’Europe, Paris est un méandre de rues et de petites places, les maisons sont fatiguées ou délabrées. Il existe cependant un nouveau projet urbain qui devrait faire de la ville l’une des plus modernes du continent. Le quartier du Marais va être remplacé par des vergers fruitiers et des potagers, la valorisation des terres et les constructions ont commencé. Le Pont Neuf, qui relie les rives de la Seine par l’île de la Cité, permet de connecter les différents quartiers, transformant la ville en métropole. Les zones autour du Louvre et de Saint Germain, de l’autre côté du fleuve, rivalisent avec le Marais pour attirer des citoyens influents, qui, dans leurs hôtels, organisent une vie sociale qui fait pâlir d’envie leurs contemporains. Les nouveaux bâtiments seront construits selon un plan bien réfléchi, tout en pierre, avec une architecture riche et remplie d’ornements, le long de rues d’au moins trois mètres de large. Adieu l’Ancien Régime, le nouvel ordre vient remplacer l’ancien.

https://fr.ulule.com/lexoccultum/