Pourquoi il est important d’écrire des articles de blog pour son site

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Sommaire

J’explique souvent à mes clients l’importance d’avoir un blog sur son site, et ils me demandent pourquoi ils devraient écrire des articles sur leur entreprise ou leurs services.

L’intérêt est double : cela a déjà un très bon impact SEO (le référencement), ce qui pourrait faire venir des personnes qu’ils n’auraient pas atteintes autrement sur le site. Cela valorise l’image de l’entreprise auprès de ses clients, les aide à mieux comprendre les offres et peut déclencher l’acte d’achat ou d’engagement.

Si vous ne savez pas comment fonctionnent les moteurs de recherche, je vous conseille de lire l’article que j’ai réalisé sur le sujet, j’y explique les prémices de l’importance des articles à travers la création de contenu.

La différence entre une page et un article

Jeune femme assise dans un coin, des mots écris sur le visage, des articles de journaux accrochés au mur
Mais non, faut pas vous mettre dans des états pareils, c’est pas si compliqué en fait.

Avant toute chose, reprenons les bases pour parler la même langue.

La différence entre un article et une page Internet peut paraître très floue pour quelqu’un qui n’est pas habitué à gérer des sites web. On a l’habitude de dire qu’un ensemble d’articles constitue un blog

Qu’est-ce qu’une page de site internet

Une page est la plupart du temps un contenu dit « statique » qui n’est pas inscrit dans le temps et doit être pérenne sur votre site. Souvent, le contenu n’est pas excessivement long : c’est par exemple la présentation de vos services, votre histoire, vos valeurs. Vous utilisez peut-être le « less is more » : des informations courtes et pertinentes qui informent rapidement l’utilisateur sur votre structure.

Les pages ne sont la plupart du temps pas « datées », ne présentent pas d’espace commentaire, ne sont pas spécialement prévues pour être partagées sur les réseaux sociaux. Elles peuvent être hiérarchisées, c’est-à-dire avoir une page parente. Mettons que vous soyez un photographe pour particuliers, vous auriez une page mariage, naissance, portrait, etc.

Une page fait partie de l’architecture de votre site : on va généralement les retrouver dans votre menu. Surtout, elle est générique sur votre activité : elle ne répond pas forcément à une question très précise.

Qu’est-ce qu’un article de blog

Un article lui est généralement fait pour répondre à une question précise, donner des informations sur un sujet particulier. Il est le plus souvent daté dans le temps, il appartient à une catégorie, il peut souvent être commenté et est propice au partage sur les réseaux sociaux ou à envoyer à des connaissances. L’importance d’un blog pour votre site est d’y centraliser vos articles.

L’article est souvent plus long : si quelqu’un prend le temps de le compulser, c’est qu’il cherche à se renseigner sur le sujet de ce dernier. Vous prendrez alors le temps d’expliquer en profondeur, de donner des références, de lier à d’autres articles qui parlent de sujets connexes.

En fait un article va « prendre le temps » de donner des informations et conseils détaillés, comme si vous aviez votre prospect/client potentiel devant vous et que vous répondiez à ses questions.

Pour résumer : un page présente votre activité/vos actions/vos offres, un article va tenter de répondre aux questions que pourraient se poser vos clients/prospect, votre cible en général.

L’intérêt du client/visiteur envers votre blog

Homme en lévitation en train de lire des articles de journal, les pieds croisés en position du lotus
Votre visiteur, très serein sur votre article détaillé traitant de la méditation transcendantale

C’est un excellent moyen de l’informer, de vous faire connaître et de mettre en valeur votre savoir-faire ou vos compétences.

Si vous cherchez « comment s’occuper de mes tulipes » et que vous arrivez sur un article de trois paragraphes qui vous dit de les planter dans un bon terreau et de les arroser correctement, vous n’allez pas apprendre grand-chose. Par contre si l’article expose point par point les différences entre les bulbes, les types de sols, l’ensoleillement, les températures moyennes, s’il faut tailler, rempoter… S’il va en profondeur et vous donne beaucoup d’informations utiles, vous aurez une meilleure image du site qui le propose. Peut-être allez-vous prendre la décision de commander vos bulbes et votre terreau chez eux : ils ont l’air de savoir de quoi ils parlent. Vous pourriez avoir une question que vous allez poster en commentaire. Lorsque les personnes qui gèrent le site vont vous répondre, cela renforcera une image de société ou structure qui s’intéresse à vous, cela va l’humaniser.

C’est un peu comme si vous aviez un projet de bricolage. Imaginons deux magasins, dans chacun d’eux vous accostez une personne en charge de la vente pour lui dire en substance que vous cherchez à « construire des étagères moi-même et les fixer sur mon mur en placo ».
Dans le premier magasin, la personne vous indique que l’allée 3 c’est le bois, l’allée 7 c’est la visserie.
Dans le second le personnel du magasin va vous demander quelle taille, quelle couleur, va vous présenter les types de bois qu’il a et vous conseiller sur chacun. Ils vont vous proposer des alternatives, vous montrer quel type de cheville il faut prendre et comment les installer. Ils penseront à vous demander si vous n’avez pas besoin de scie, rabot, perceuse, ponceuse et vernis, tant que vous êtes là.

Vous savez déjà dans quelle enseigne vous allez passer le plus de temps, dans laquelle vous allez acheter et où vous reviendrez. Votre visiteur fera pareil (et les moteurs de recherche aussi). C’est en partie de là que vient l’importance des articles pour le SEO (référencement google)

Homme assis sur une chaise dans un bâtiment désaffecté en train de lire un journal qui brûle
Ce même client potentiel qui tente de comprendre pourquoi vous l’inondez de références produits alors qu’il voulait une réponse précise à sa question sur les accidents domestiques.

L’importance d’écrire des articles en tant qu’entreprise, vendeur ou consultant

L’intérêt de rédiger des articles n’est pas que pour votre client, au-delà du référencement (que nous allons voir plus bas) cela a plusieurs effets intéressants :

Vous comprendrez mieux votre secteur et vos clients via votre rédaction

Vous allez sans doute avoir à faire des recherches pour vous assurer de donner des informations fiables et à jour. Vous allez chercher à mieux comprendre la démarche de votre client potentiel ou des questions qu’il se pose.

Pour rédiger un article (j’en sais quelque chose), il est nécessaire de faire de la recherche. Pas nécessairement des heures, mais, vous savez, cette information que vous avez toujours dans votre tête, prête à être dégainée lorsque l’on vous pose la question. Parfois, lorsque vous allez l’écrire, vous aurez finalement comme un doute. Ou bien vous allez vous demander pourquoi cette information est vraie, car il va falloir l’expliquer.

Vous allez donc vous retrouver à remettre en question ce que vous savez, afin de mieux l’exposer et le détailler. Il vous arrivera de vous rendre compte que ce que vous estimiez vrai ne l’est pas complètement, pas en toute circonstance, et vous aurez une nouvelle idée de service. D’autres fois, pendant vos recherches, vous ferez ce que vous n’avez peut-être pas fait depuis longtemps : examiner la concurrence et une veille sur votre secteur. Autant de pratiques qui ne peuvent être que bénéfiques pour votre développement.

meme "that moment when" un jeune  homme dans une foule semble très surpris, le texte est "le moment où vous réalisez que vous utilisez le mauvais terme depuis des années"
Oui, parfois la force de l’habitude nous fait dire des bêtises alors que nous sommes persuadé d’avoir raison.

Enfin, en couchant sur « le papier » vos explications, vous aurez une meilleure compréhension de votre offre. Vous trouverez d’autres mots, arguments ou tournures pour la mettre en avant lors de vos interactions en direct avec des collègues, consœurs et confrères, client(e)s ou prospects.

La majorité des gens savent que E=mc². Combien sont en mesure d’expliquer à quoi ces lettres correspondent et quelles sont les applications de cette formule ? Il ne faut que quelques minutes de recherches pour trouver l’information pourtant. Combien de termes ou pratiques professionnelles de votre secteur êtes-vous si certain(e) de connaître ?

Vous vous placerez comme référence sur certains sujets grâce à des articles de qualité

Si vos articles sont bien construits et les références justes, si vous avez pris le temps de faire de bonnes recherches, votre texte sera une forme de preuve aux yeux des personnes qui le lisent que vous savez réellement de quoi vous parlez.

Cela va donc valoriser votre image et rassurer les personnes qui vous lisent sur la fiabilité de votre site Internet et de ce que vous pourriez proposer. Si vos textes sont intéressants et bien documentés, vous cela pourrait pousser une personne en train de vous lire à faire appel à vous ou à vous demander des informations. Cela pourrait aussi convaincre la personne de partager votre article sur les réseaux sociaux, ce qui va améliorer votre référencement.

Vos articles vont créer l’envie chez votre client

Part d'un cheescake qui semble délicieux dans une assiette blanche
Je ne sais pas vous, mais moi j’ai faim d’un coup, là…

Imaginons que vous travaillez dans le tourisme. Vous allez rédiger un super article sur l’un des circuits ou destinations que vous proposez. Vous le ponctuez avec quelques anecdotes historiques, des photos que vous auriez prises sur place (ou faites prendre), une liste des choses à voir et à faire, des petits coins secrets et des supers activités ou dégustations. Vous ne pensez pas que vous allez donner envie à certaines personnes en train de vous lire de visiter l’endroit en question ? Cela tombe plutôt bien : ils sont sur un site qui propose justement une excursion à cet endroit, le vôtre. Contrairement à la page produit qui décrit l’excursion de manière claire et synthétique, vous pouvez vous lâcher sur le contenu sans crainte qu’il soit trop long. Et sur la fiche « produit », rajoutez le lien vers l’article, que les indécis(es) aillent en apprendre un peu plus.

Cela peut être vrai dans beaucoup de domaines, si vous proposez par exemple du conseil fiscal : votre article parle d’optimisation financière par de l’achat immobilier. Vous êtes parti(e) du principe que c’est la première chose à laquelle pensent les clients potentiels. Mais dans le texte, en plus, vous allez parler d’autres méthodes, parfois plus adaptées, partir sur des réductions ou déductions d’impôt, ou suggérer des investissements (ça tombe bien, vous vendez du conseil sur le sujet aussi). Parfois le prospect ne sait pas réellement ce qu’il cherche. Les articles vont l’aider à trouver. Cela va lui donner des idées.

Je pourrai faire une liste interminable d’exemples sur une multitude de types de sociétés, associations ou organisations, mais je pense que vous avez saisi le principe : donnez des idées, faites du conseil. C’est là la véritable importance des articles sur votre site.

Si votre lecteur se sent bien conseillé, a eu des idées et considère que vous êtes une source fiable, à qui pensez-vous qu’il va faire appel en premier ?

L’importance des articles de blog en référencement naturel

rangées de chaises vertes dans un stade, une seule chaise est jaune au milieu.
On ne peut pas forcément être le premier partout, mais on peut être remarquable sur bien des points

Si vous avez lu mon article sur le référencement, vous devez déjà avoir une bonne idée de l’intérêt des articles pour le SEO.

Je vais donner un exemple : mettons que vous êtes à la recherche d’un kayak pour vos prochaines vacances. Vous ne vous y connaissez pas trop dans ce type de produits, donc vous allez tout naturellement ouvrir votre moteur de recherche et taper quelque chose comme « quel kayak de mer choisir » ou « quels sont les meilleurs kayaks ». Faites le test pour à peu près n’importe quel type de produit.

Vous l’avez fait ? Peu importe le produit ou type d’offre que vous avez choisi, je suis certain que 80 à 90 % des résultats de la première page sont des articles. Ce sera la même chose sur les pages suivantes.

Les articles sont très « SEO friendly », car ils comportent généralement plus de texte qu’une page, des termes plus précis, une multitude de références et de liens, des images, graphiques, tableaux, vidéos… Les bots des moteurs de recherche les considèrent donc comme plus pertinents qu’une page de 250 mots ou qu’une fiche produit perdue dans la multitude. Surtout si votre site est déjà considéré comme digne de confiance. De plus, au vu des directions que prend Google au sujet de la compréhension sémantique des textes, plus un article est fourni, mieux il sera compris et donc mis en avant par le moteur de recherche.

De la même manière, les personnes en quête du « meilleur climatiseur pour un appartement en ville » vont passer du temps sur un article qui leur explique les différences, avantages et inconvénients. Alors que s’ils arrivent sur une fiche produit, ou sur un site qui propose une multitude de climatiseurs avec des caractéristiques qu’ils ne comprennent pas, ils ne trouveront pas ce qu’ils cherchent : un conseil spécifique à la question qu’ils se posent.

Comment écrire des articles et combien de temps ça prend

gif animé d'une femme blonde en train de dire "je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit"
Spoiler alert : c’est du travail

Ah, je sais que j’ai donné envie à la plupart d’entre vous de mettre en place une partie blog sur votre site. Et c’est bien normal, vous devriez réellement le faire.

Par contre évidemment, ça demande du temps (ou de l’argent) ainsi que soit du savoir-faire, soit plus de temps pour se former. Écrire pour que les autres lisent peut faire peur, j’en sais quelque chose.

Premier choix : écrire vos articles web vous-même

Si vous êtes à l’aise à l’écrit, que vous aimez rédiger et vous renseigner sur divers sujets, pourquoi ne pas vous lancer ? Je vous conseille néanmoins de vous renseigner un peu plus sur le SEO, c’est-à-dire l’optimisation de vos contenus pour le référencement naturel. Je prendrai le temps d’écrire d’autres articles sur le sujet, mais vous pouvez déjà trouver des informations sur Internet pour comprendre les bases, ce dossier sur redacteur.com par exemple vous donnera quelques bonnes pratiques  .

Il faut aussi savoir écrire d’une manière fluide et aérée, agréable à compulser. Il existe divers guides, mais c’est l’expérience et la remise en question qui seront vos meilleures alliées.

Avant de publier vos premiers articles, envoyez-les à quelques personnes de confiance. Des gens dont vous ne doutez pas qu’ils seront sincères (et bienveillants) à votre sujet. On peut penser savoir écrire, mais finalement avoir quelques lacunes dans la manière de dérouler une structure d’article. Accueillez favorablement les critiques, elles sont là pour aider. Il existe de nombreuses ressources sur le web pour vous aider à apprendre à écrire de bons textes. Sans doute vais-je écrire moi-même un article ou dossier là-dessus dans un avenir proche.

Lorsque vous lisez l’article d’un autre site et que vous remarquez qu’il vous a beaucoup plu : analysez-le, essayez de déterminer ce que vous aimez ou non dedans. La taille des phrases, des paragraphes. La richesse sémantique, le ton utilisé, la dose d’humour ou de légèreté ou au contraire la rigueur et la précision.

Bref, faites-vous la main ! Mais n’oubliez pas que c’est un travail chronophage. Pour vous donner une idée, à ce point de la rédaction, j’y travaille depuis environ 2 h 30, et c’est mon métier. Il restera la relecture, plusieurs passages de réécriture à tête reposée. Ensuite viendront la mise en ligne, la recherche ou création d’images, etc. J’estime le total à environ 4 à 5 heures pour cet article, tout compris.

Si votre planning est déjà très chargé, il faudra soit faire des aménagements, soit appeler à l’aide :

Second choix : sous-traiter la rédaction d’article web

Pavar (le footballeur) sur le point d'effectuer un tir sur un terrain de foot.
Vous, à deux doigts de m’envoyer votre projet et la charge de travail qui va avec. C’est beau une équipe.

Si vous n’avez pas le temps, que vous ne pensez pas avoir les compétences ou n’en avez simplement pas l’envie, il reste bien entendu l’option d’opter pour un rédacteur web. Peut-être que quelqu’un pourrait être très intéressé par cette tâche dans votre société dans un premier temps. Ou bien vous souhaitez faire quelqu’un dont c’est le métier : un rédacteur freelance.

Vous vous doutez bien qui je vous conseille de contacter à ce sujet, mmh ? Donc je vais plutôt vous parler des différents processus que j’ai mis en place. J’imagine que bien des rédacteurs web ont le même type de fonctionnement :

La complète : je rédige (presque) tout votre blog.

Dans cette option, je tiens une veille sur le sujet de votre site pour regarder ce qui se passe dans l’actualité de votre branche. J’en détermine une liste de sujets d’articles potentiels que je vous soumets. À vous ensuite de me dire lesquels de ces sujets vous voulez voir sur votre site.
Je m’attaque alors aux recherches, quitte à vous demander de la documentation plus précise sur votre offre, votre société ou vos produits afin de rédiger l’article et vous le proposer.
Si nécessaire, vous corrigez certaines informations — vous connaissez a priori mieux votre activité que moi —, nous mettons en place une version définitive que vous faites mettre en ligne par votre prestataire ou dont je m’occupe moi-même. Je me poserai aussi la question de l’iconographie (quelles images trouver/créer pour illustrer l’article) et de la recherche de sources. Je peux travailler de concert avec votre référenceur si vous en avez un ou m’occuper moi même de la qualité de votre référencement.

À la carte : la commande d’article

Vous m’envoyez régulièrement des demandes de création d’articles sur tel ou tel sujet (en rapport avec votre actualité par exemple), avec une estimation du volume de mots que vous souhaitez et des axes qu’il faut aborder. Vous m’envoyez avec l’éventuelle documentation spécifique à votre structure/produit dont je pourrai avoir besoin. Ensuite, je vous soumets l’article, phase de modifications/précisions éventuelles, mise en ligne.

L’en-cas : la réécriture d’articles

Vous préférez rédiger vous-même les informations les plus sensibles ou précises qui concernent l’article, tout simplement parce que vous pouvez le faire très vite. C’est effectivement plus rapide par rapport aux recherches que j’aurai à faire dans votre documentation. Vous pouvez écrire en style télégraphique, avec des annotations si vous le souhaitez ou pourquoi pas des citations. Je prends tout cela et le transforme en article agréable à lire par vos utilisateurs et les moteurs de recherche.

Pour ce qui est du tarif, tout dépendra du nombre d’heures passées, donc de la quantité et densité d’articles que vous souhaitez, de l’importance des recherches, etc. Remarquez que tout cela rentre dans mon offre d’abonnement. La rédaction des textes peut faire partie de l’offre de création de site Internet chez certains prestataires (comme moi). Vous pouvez consulter mon article sur les tarifs de site web pour plus d’information.

J’espère que je vous aurai donné envie de vous rapprocher de vos clients et d’améliorer vos performances dans vos projets ; si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à commenter  !

Cela vous a intéressé(e) ? Partagez !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.